Sauvegarde de données

La fonction “sauvegarde automatique” amène les utilisateurs des programmes à penser que leurs données sont enregistrées à coup sûr. Ces soi-disant sécurités sont seulement temporaires et ne deviennent définitives qu’après un enregistrement. Il peut arriver suite à une erreur de manipulation ou à une coupure du réseau informatique que certaines données soient déplacées voir abîmées. Tout individu portant à croire que ces sauvegardes suffisent a d’ores et déjà plusieurs jours de travail perdus. Pour éviter la perte de vos données, voici quelques conseils qui ne se limitent pas seulement à l’utilisation de Dietrichs mais peuvent s’avérer nécessaire pour d’autres programmes.

  • Enregistrez votre travail régulièrement avec 1-1-3 ou avec la sauvegarde automatique sur un court intervalle (Dicam 1-7-4 /sauvegarde automatique [minutes]).
  • Créez un deuxième fichier de sauvegarde avec 1-1-4 (“Enregistrer sous”). Ce fichier peut être alors utilisé si les données de votre “fichier de travail” sont détériorées (par exemple, par les circonstances ci-dessus.
  • Une autre possibilité est de conserver une copie de votre position ou de votre projet en le compressant. Elle peut être effectuée, par exemple lorsque vous faites une pause-café.
  • Pour le cas où le disque dur plante, vous devez sauvegarder au moins une fois par jour les données sur un autre disque (serveur de sauvegarde, disque dur externe, CD-ROM, clé USB).
  • Pour les entreprises avec plusieurs postes et travaillant en réseau, un serveur de sauvegarde automatique devient presque obligatoire.

Les fabricants de matériels et de logiciels sont toujours efforcés de rendre leurs appareils et leurs programmes aussi sûr que possible. La sécurité de vos données sont néanmoins dépendantes de votre gestion informatique pour préserver vos informations en cas de problèmes (coupure de courant inattendue, erreur de manipulation..).

 

 

Les commentaires sont fermés.