Organes de connexion et diamètres de perçage

Le fait qu’un organe de connexion cylindrique soit considéré comme un boulon sans jeu, un boulon avec jeu d’1mm ou un boulon avec jeu de 2mm dépend principalement du diamètre de perçage dans le bois.

Qu’appelle t-on “Boulon”?

Les boulons sont des barres cylindrique en acier avec une tête à une extrémité et un filetage à l’autre (ou plus rarement un filetage partiel à chaque extrémité), des rondelles et un (ou deux) écrou(s).

Différence entre les différents boulons

Boulons sans jeu

Ø de perçage dans le bois = Ø organe de connexion

On parle de boulon sans jeu ou boulon ajusté lorsque le diamètre de perçage dans le bois est égal au diamètre du boulon.

Boulon avec un jeu 1mm

Ø de perçage dans le bois ≤ Ø organe de connexion + 1mm

On parle de boulon avec jeu si le diamètre de perçage dans le bois est jusqu’à un millimètre plus grand que le diamètre des organes de connexion.

La limite de charge d’un boulon sans jeu ou d’un boulon avec jeu de 1mm est identique.La déformation, appelée jeu, est plus importante pour les boulons avec jeu de 1mm en raison du perçage plus grand. Ainsi, les boulons avec jeu ne doivent pas être utilisés dans des structures permanentes ou seulement en conjonction avec des types spéciaux de goujons.

Exemples : liaison entre chevrons au faîte ; assemblage des moises avec le chevron sans fixation spéciale

Liaison chevrons au faîteLiaison des moises avec le chevron

Boulon avec un jeu 2mm

Ø de perçage dans le bois ≤ Ø organe de connexion + 2mm

Ces boulons ou tiges filetées avec un diamètre de perçage dans le bois deux millimètres plus grand que l’organe de connexion servent à maintenir une position.

En raison du grand diamètre de perçage, ces organes de connexion ne peuvent pas absorber les efforts perpendiculaire au jeu. Ces organes de connexion ne peuvent être utilisés que pour les suspensions ou en combinaison avec des chevilles spéciales pour la stabilité de la position

Dans DC-Statik, si une organe de connexion avec un jeu de 2mm est utilisé pour sécuriser le maintien d’une liaison dans laquelle, des forces de cisaillement sont présentes, un message indiquera que la l’organe de connexion choisi n’est pas efficace sur le plan de la statique.

Exemples : Suspension du faux-entrait sous la panne intermédiaire ; Liaison moises-chevron avec des fixations spécifiques ; liaison d’un renfort sous chevron.

Liaison faux-entrait - chevron et panneLiaison des moises avec le chevronsRenfort en pied de chevron

 

 

Les commentaires sont fermés.