Organes de connexion

Différences entre les connecteurs et les organes de connexion

Les connecteurs sont des composants qui peuvent être insérés à partir d’une bibliothèque. Ceux-ci sont reconnaissables/visibles dans le projet par leur forme et peuvent générer des opérations d’usinage sur d’autres composants.

Du point de vue de la programmation, les organes de connexion ne sont pas des composants mais des opérations d’usinage qui sont affectées à un connecteur ou à un autre composant. Ils ne sont affichés que sous une forme simplifiée et ne peuvent pas générer eux-mêmes d’autres opérations d’usinage.

Le nombre de connecteurs et d’organes de connexion est enregistré dans la liste des connecteurs/organes de connexion qui peut être utilisée comme liste de montage pour l’assemblage ou comme liste de commande.

Création d’organes de connexion

Si un organe de connexion n’est pas disponible dans le catalogue de produits fourni par Dietrich’s, il peut y être créé par l’utilisateur la première fois qu’il en a besoin et se voit attribuer une référence produit unique. L’organe de connexion est alors également disponible dans les projets futurs. En utilisant les groupes principaux et les sous-groupes, les organes de connexion peuvent être organisés, par exemple, par type d’organe ou par fabricant.

Réf. produit, description, type d’élément

La ”Réf. produit” doit être courte, concise et sans ambiguïté afin qu’elle puisse être facilement mémorisée pour les organes de connexion fréquemment utilisés. Cela peut vous éviter d’avoir à chercher longuement dans le catalogue de produits. Si nécessaire, une description plus précise de l’organe de connexion peut être saisie sous “Description”. Dans tous les cas, il est nécessaire de sélectionner l’entrée “Organe de connexion” sous le champ ”Type d’élément”.

Réf. Prod. Fournisseur

Saisissez dans ce champ la référence de l’article ou la référence issue du catalogue du fabricant.

Diamètre/ Hauteur/ Longueur

En principe, le diamètre d’un organe de connexion peut toujours être spécifié.

Lors de la création d’organes de connexion, une distinction fondamentale doit être faite entre les organes de connexion dont la longueur est connue (par exemple, les vis) et les organes de connexion dont la longueur n’est pas connue (par exemple, les tiges filetées).

A: Création des différentes longueurs dans le catalogue des composants : Si vous attribuez une référence produit distincte pour chaque longueur d’un organe de connexion (par exemple, clou cranté 4.0×40, clou cranté 4.0×60, etc.), cela présente l’avantage que chacun de ces organes de longueurs différentes peut se voir attribuer une réf. produit distincte

B: Saisie de la longueur lors de la création : si vous ne commandez pas les organes de connexion à l’aide de la réf. produit fournisseur, mais éventuellement auprès de différents fabricants uniquement via les spécifications “diamètre + longueur”, la spécification de la longueur dans le catalogue des composants peut être laissée vide. La longueur doit ensuite être saisie lors de la création de l’organe de connexion

C: Détermination automatique de la longueur des perçages : Si, par exemple, une tige filetée ou un boulon est créé avec un perçage, la longueur de l’organe de connexion est automatiquement déterminée à partir de la longueur du perçage. Grâce à la valeur “Supplément long.”, l’organe de connexion peut être automatiquement allongé (par exemple, tige filetée) ou raccourcie (chapelle pour tête de boulons). Dans ce cas également, aucune longueur ne doit être saisie dans le catalogue des composants.

Enregistrer liste / Lieu de livraison / Origine / Type de métré

Vous pouvez ici déterminer si l’organe de connexion doit figurer sur la liste des organes de connexion. Si c’est le cas, vous pouvez utiliser les attributs “Lieu de livraison” et “Origine” pour organiser différentes listes. Exemples :

  • Une liste à l’aide de laquelle les articles en stock peuvent être collectés pour le montage (lieu de livraison : montage ; origine : stock)
  • Une liste qui peut être utilisée pour commander les organes de connexion qui ne sont pas en stock avant le début de la production (Origine : commande)

Poids / Réf. de poids / Unité / Prix

Grâce à ces informations, le programme peut déterminer automatiquement la quantité requise en kg en fonction du nombre de pièces, par exemple pour des vis.

Exemple : un paquet avec des vis de 1 kg coûte 5,50 euros. On place 10 vis sur la balance. On obtient un poids de 0,25Kg pour 10 vis. Dans ce cas, nous entrons Poids : 0,25 ; Réf. de poids : kg/10 pcs ; Unité : Kg ; Prix / unité : 5,50

avec ces informations, dans un prochain projet, la liste des organes de connexion contiendra automatiquement la quantité de vis requise en kg et le prix d’achat.

Sets d’organes de connexion

Dans les sets d’organes de connexion, les différents organes peuvent être regroupés de manière à ce qu’ils soient spécifiés lors du montage. Par exemple, vous pouvez attribuer deux rondelles et deux écrous à une tige filetée via le champ “Organes de connexion attribués”. Si cette rondelle est maintenant insérée dans le programme de construction, les rondelles et les écrous également nécessaires sont automatiquement listés.

Création des organes de connexion

Création avec un perçage

Si des perçages sont insérés depuis Dicam à l’aide de la fonction Usinages – perçages, un organe de connexion peut être attribué au cours de la même étape. Le perçage et l’organe de connexion sont liés entre eux (“$Traitement” et/ou “Groupe”), c’est-à-dire que si le perçage est supprimé, l’organe de connexion l’est également sauf si la liaison est préalablement dissoute dans contrôle usinages barre. La longueur de l’organe de connexion (par exemple, la tige filetée) est automatiquement déterminée à partir de la longueur totale du perçage + l’ajout de longueur. Pour les perçages “unique sur pièces croisées”, “multiples sur pièces parallèles” et “multiples sur pièces croisées”, cette longueur totale est déterminée par les deux sections des composants assemblés.

Création avec un connecteur

Des organes de connexion sont généralement nécessaires pour fixer les connecteurs aux éléments en bois. Lors de la création des connecteurs, vous êtes invités à sélectionner les organes de connexion.

Création avec un EAI / contrôle usinages barre

Si un organe de connexion doit être introduit indépendamment d’un perçage ou d’un connecteur, il peut être attribué à plusieurs barres activées en même temps par le biais des “EAI”. Une entrée via la fonction de contrôle usinages barre est également possible.

Création avec l’éditeur de madriers

Dans l’éditeur de madriers, des perçages et des tiges filetées pour la construction de madriers peuvent être créés automatiquement. La longueur maximale des tiges filetées y est indiquée, le nombre de tiges filetées et de manchons de raccordement est déterminé automatiquement.

Liste de connecteurs / organes de connexion

Vous pouvez utiliser les listes de matériaux 1-9-3 pour sauvegarder les listes de connecteurs / organes de connexion. Seuls les organes de connexion attribués aux barres sélectionnées lors du dépôt de la liste sont inclus dans la liste (c’est-à-dire lors du dépôt à partir du module de toit/plancher/mur : uniquement des composants appartenant au module ; ou à partir du module Dicam : éventuellement uniquement les “barres actives”).

Lors de l’édition de la liste depuis le programme info-bâtiment, différentes listes peuvent être filtrées à l’aide des boutons “Lieu de livraison” ou “Origine”.

Ce contenu a été publié dans Dicam par FSt. Mettez-le en favori avec son permalien.

Les commentaires sont fermés.