Déplacement automatique des montants intermédiaires

L’espace libre entre les différents montants (angle, joint de panneau, intermédiaire, ouverture et ceux placés manuellement) sont souvent rempli avec un matériau isolant coupé en bandes. La plupart du temps, ces montants sont positionnés de manière à obtenir le plus possible de bandes d’une même largeur afin de couper le moins possible des bandes d’isolant de largeur standard.

Il y a souvent des situations où les bandes à gauche et à droite d’un montant intermédiaire ne correspondent pas à la largeur standard. Sous certaines conditions, le montant intermédiaire peut être déplacé de manière à ce qu’au moins une des bandes corresponde à la largeur standard.
La largeur standard est calculée ainsi : (((largeur panneau de la couche de référence) + (jeu en largeur dans la couche de référence) – (largeur montant joint de panneau) – (largeur montant intermédiaire)) / 2).

Le déplacement du montant intermédiaire s’effectue automatiquement (c’est-à-dire sans autre modification de la part de l’utilisateur) dans les conditions suivantes :

  • Il y a un montant intermédiaire
  • Une seule couche d’ossature peut faire référence au plan de référence
  • Si d’autres revêtements font référence au plan de référence, ceux-ci ne peuvent avoir qu’un décalage de 0.

Au moment approprié de la construction automatique, nous déterminons l’entretoise des deux côtés pour chaque montant intermédiaire. L’entretoise est mesurée le long du X du mur. Elle prend en compte tous les composants appartenant au même type de composant, dont l’axe est parallèle à l’axe Z du mur et qui appartiennent au groupe 0.
Si les deux entretoises ne correspondent pas à la largeur standard, le montant intermédiaire est déplacé de manière à ce que l’une des deux entretoises corresponde à la largeur standard.
Nous voulons obtenir une entretoise de largeur standard qui est la plus éloignée de la prochaine limite de zone de répartition ou l’extrémité du mur. Nous considérons donc les extrémités des murs (de la couche 0) et les limites de répartition (avec une fenêtre orientée à chaque ouverture). L’extrémité du mur ou la limite de zone de répartition la plus proche du montant intermédiaire est valable. Sur les deux entretoises, celle qui est la plus éloignée de cette extrémité de mur ou de cette limite de zone de répartition est ramenée à la largeur standard.

Éviter le décalage automatique

Comme décrit ci-dessus, le décalage automatique n’est effectué que dans certains cas. Il peut être utilisé en sens inverse pour éviter le décalage automatique. La méthode la plus simple consiste à utiliser la 3ème condition (Si d’autres revêtements font référence au niveau de référence, ceux-ci ne peuvent avoir qu’un décalage de 0.)
Cela signifie que le revêtement auquel se réfèrent les montants décalés doit se référer à un autre revêtement avec un décalage différent de 0. Il peut également s’agir d’un “revêtement” d’une épaisseur de 0 positionné dans une couche dont l’épaisseur est égale à 0.

Ce contenu a été publié dans COB par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.

Les commentaires sont fermés.