Pannes une à une

Les pannes une à une peuvent être créées lorsque vous sélectionnez l’option “Division panne : une à une” dans le groupe d’entrée “Pannes intermédiaires”. Celle-ci peuvent être créées en tant que…

  • Panne aplomb (avec entaille de chevron)
  • Panne aplomb délardée
  • Panne à dévers

Le positionnement des pannes s’effectue en renseignant une cote en plan ou en renseignant une cotation verticale dessous panne. La profondeur d’entaille R détermine son décalage par rapport au lattis.

En plus des sections en bois massif, les pannes CLT peuvent également être dimensionnées. Pour le calcul de ces pannes en CLT, vous devez sélectionner “Panneau contrecollé croisé – CLT” dans le champ “‘Système de pannes”.

Sablière du profil

Si vous avez choisi “Au-dessus pannes” dans le champ “Déterminer profil” sous le groupe d’entrée “Type de toit”, vous pouvez sélectionner le “Système de pannes” “Sablière du profil“. Comme cette panne a déjà été saisie pour la détermination du profil, elle peut être conçue directement avec cette sélection.

Pour les toits à un seul versant et les appentis, la panne faîtière peut également être calculée de cette manière. Pour les toits à deux versants, le dimensionnement direct de la panne faîtière n’est pas possible car le côté opposé du toit n’est pas connu.

Charges horizontales ou charges dans le plan du toit

Avec des pannes aplomb (avec entaille de chevron), il est possible de déterminer si, et dans quelle mesure (bande de chargement, toit complet) les charges horizontales agissent sur la panne. Puisque les pannes délardées et à dévers ont des appuis orientés suivant la pente de toit, cela peut être choisi de la même manière pour les charges dans le plan de toit.

Bande de chargement

La largeur de bande de chargement doit être saisie pour les pannes, uniquement si les problèmes suivants sont connus.

Dans la plupart des cas, la largeur de bande de chargement ne consiste pas à additionner la moitié de la largeur de travée à gauche et la moitié de la largeur de travée à droite. Cette hypothèse s’applique à de nombreuses pannes peu espacées, avec un entraxe de pannes et une charge uniforme. Toutefois, cela n’est pas vrai pour les toits dont les pannes sont irrégulièrement espacées.

Par conséquent, l’utilisation de la largeur de bande de chargement doit être réservée aux ingénieurs en structure expérimentés. Si vous n’êtes pas sûr de la largeur de bande de chargement, nous vous recommandons de ne pas utiliser celle-ci et de prendre en charge les efforts en récupérant les efforts déjà calculés (par exemple à partir d’un fichier “Toit avec chevrons”).

Pour cette raison, une note est affichée lors du calcul avec la bande de chargement.

Reprise de charges déjà calculées

En raison des problèmes décrits ci-dessus, nous recommandons de calculer les pannes individuelles non pas avec une bande de chargement, mais avec un transfert de charge à partir des chevrons. Toutefois, il n’est pas nécessaire de décrire le profil du toit et la surface du toit dans le cas d’un transfert de charges, car les charges sont finalement transférées du fichier sélectionné et ne doivent pas être déterminées à nouveau par le programme. C’est pourquoi le type de fichier “Pannes, pannes croisées sur appuis” est assez peu clair pour le calcul de pannes individuelles avec transfert de charge. Pour le transfert de charge, nous recommandons d’utiliser le type de fichier “Poutre/panne”, dans lequel vous pouvez également calculer des sections aplomb, délardées et déversées.

 

Les commentaires sont fermés.