DC-Statik Update 2013, Liste des nouveautés

DC-Statik:
Liste des nouveautés pour la MAJ 2013, Version 13.01

Cette liste comporte les améliorations de la version 13 qui sont disponibles avec la sortie de la V13.01. La disponibilité de ces fonctionnalités nécessite que les modules associés aient été achetés.

1     Normes, Régionalisation

1.1        Valeurs régionales par défaut

Avec la norme “EC – Eurocode”, une option “EC – Eurocode général” a été ajoutée lorsque l’on choisit les paramètres nationaux “EC5 – NAD D Allemagne”. Cette option peut être choisie lorsque les charges automatiques ne sont pas disponibles dans la région souhaitée. Le calcul est généré d’après l’EC5 – NAD Allemagne. Dans ce cas, la détermination des charges de neige et de vent s’effectue non plus en fonction de la commune sélectionnée mais suivant les valeurs définies ci-dessous :

  • Charges de neige caractéristiques sur le sol d’après la norme EN 1991-1-3, section 4.1 (1)
  • Pression de vitesse de rafales caractéristiques d’après la norme EN 1991-1-4, section 4.5, Formule (4.8)

 

13.01

2     Positions Statik

2.1        Toit avec chevrons

Dans l’onglet “Géométrie du bâtiment “, il est maintenant possible de définir les côtés ouverts au vent. Il est possible d’effectuer toutes les combinaisons possibles en sélectionnant les façades qui sont ouvertes au vent.Etant donné que l’Eurocode ne mentionne aucune règle pour la pression du vent dans le cas où le bâtiment est ouvert sur deux ou trois côtés, la norme DIN s’applique pour calculer les efforts au vent (cela concerne également les positions “Chevron simple” et “Panne”).

 

13.01
Dans l’onglet “Caractéristiques Chevron”, la situation du chevron dans le toit peut à présent être sélectionnée.Les charges de vents s’adaptent suivant le positionnement du chevron qui est défini “A l’intérieur du bâtiment” ou “En débord de toit”. 13.01

2.2        Généralités Structures/Fermes

L’intersection de composants reliés par un même nœud est désormais calculée.Dans une structure triangulée, il peut arriver que certaines barres se croisent et qu’un nœud soit commun entre elles. Par exemple, on peut rencontrer ce cas de figure dans une ferme sur blochets lorsque la jambe de force croise les entraits moisés et vient se fixer dans ces derniers avec boulon. Un tel assemblage peut désormais être calculé depuis une position structure.

Les efforts (Effort Normal – Transversal) sont transmis au niveau du nœud commun aux deux barres. Cependant, étant donné que les composants peuvent être mis en rotation de façon indépendante dans le nœud, aucun moment ne peut être transmis.

Pour le moment, aucun assemblage ne peut être définie à l’intersection. Néanmoins, les efforts au nœud sont indiqués dans la note de calcul et peuvent être alors utilisés pour le calcul de l’assemblage depuis une position Assemblage bois.

 

13.01
Il est maintenant possible de choisir “Articulation des moments aux intersections (défini en externe)” dans l’onglet “Assemblages barre à barre” pour déterminer la liaison entre des barres créées manuellement ou en automatique.Avec cet assemblage, les composants se croisant à un même nœud (voir section précédente) peuvent être liés l’un à l’autre.

Cette connexion peut également être utilisée lors de la création de fermes paramétriques (Eléments Combinés Paramétriques).

 

13.01
Avec la prise en charge d’une position toit dans l’onglet “Copier Toit et Structures paramétriques”, il est maintenant possible de déterminer les options suivantes:

  • automatique: Les charges sont récupérées depuis la position toit comme c’était le cas jusqu’à présent.
  • Nœuds seuls: Aucune charge n’est récupérée. Cependant des nœuds sont créés aux points d’applications des charges définies dans la position toit.
  • Aucune: Aucune charge n’est récupérée et aucun nœud n’est créé.

Les deux dernières options offrent la possibilité de récupérer des charges déjà calculées depuis une autre position chevron ou ferme-chevron que celle chargée.

 

13.01
Les appuis et articulations créés automatiquement lors du chargement d’une position toit peuvent à désormais être modifiés ou supprimés.

  • Modifier: Les degrés de liberté de ces appuis peuvent être modifiés. Il suffit pour cela de choisir le type d’appui souhaité.
  • Supprimer: Ces appuis peuvent être supprimés. Il suffit pour cela de sélectionner le champ vide (en haut de la liste) dans la liste des types d’appuis disponibles.
  • Déplacer: Ces appuis ne peuvent pas être directement déplacés mais la suppression d’un appui existant et la création d’un nouvel appui à l’endroit souhaité permet d’offrir un résultat équivalent à un déplacement.

 

13.01

2.3        Assemblages

Calcul des systèmes anti-fendage pour les assemblages Tenon, Mi-bois en T et Assemblage sur Profil acier d’un solivage.Lorsque ces assemblages se situent dans un solivage, les systèmes anti-fendage pour la poutre principale et secondaire peuvent être calculés.

  • Catalogue de vis à filetage complet disponible pour différents fabricants
  • Choix d’encastrer ou pas l’organe avec chapelle et bouchon
  • Avec ou sans pré perçage / pré perçage partiel
  • Choix de la face à pré percer (dessus ou dessous)
  • Les distances du bord du composant, entre chaque connexion et la profondeur de l’organe de connexion par rapport à la face choisie peuvent être déterminées automatiquement (laisser le champ vide) ou manuellement.
  • Affichage et calcul des vis à filetage complet dans la note de calcul et sur les plans d’assemblage simple (1-01-6)

 

13.01

 

 

Nouvel assemblage pour les solivages: Mi-bois en TLorsque l’assemblage est localisé dans un solivage, l’assemblage Mi-bois en T peut à présent être choisi. Cet assemblage permet le calcul de l’enture. L’enture peut être créée « Traversant » ou « Limitée » dans la barre 2.

Un système anti-fendage peut également être créé dans la barre filante et/ou coupée (Paramètres définis dans la configuration de l’assemblage).

 

13.01
Nouvel assemblage pour les solivages: Assemblage sur Profil acierLorsque l’assemblage est localisé dans un solivage, l’assemblage sur Profil acier peut à présent être choisi. L’assemblage sur Profil permet de connecter une barre bois (composant coupé) sur une barre profilée (composant filant).

  • Des entures ou entailles peuvent être réalisées en extrémité de la barre au niveau des semelles de la barre profilée.
  • Chanfrein possible pour compenser l’arrondissement de la barre profilée.
  • Jeux réglables au niveau des surfaces de contact des deux barres.

Un système anti-fendage peut également être créé dans la barre filante et/ou coupée (Paramètres définis dans la configuration de l’assemblage).

 

13.01

3           Contrôle graphique, modifications

3.1        Contrôle de la zone graphique

Les positions “Toit avec chevrons”, “Poutre/Panne” et “Structure” bénéficient d’une liaison intuitive entre les entrées du menu latéral et la zone graphique:

  • La sélection d’une cellule depuis le menu latéral gauche affiche en surbrillance (de couleur magenta) l’élément auquel elle se rapporte dans la zone graphique. Par exemple, la sélection de la cellule hauteur chevron active le chevron concerné.

▪   Dans certains onglets, vous pouvez entrer plusieurs éléments du même type. On utilise alors le bouton << X / X >> pour se rendre d’un élément à un autre. Ainsi, l’élément en surbrillance dépendra avant tout de l’élément en cours de paramétrage, qu’il soit sur le profil gauche ou droit. De cette manière, on sait tout de suite si les paramètres sélectionnés concernent l’élément que l’on souhaite modifier.

  • Le survol d’un élément avec la souris dans la zone graphique met en évidence des zones de surbrillances de couleur magenta dès lors qu’un élément est détecté.

▪   La sélection par double-clic d’un élément en surbrillance ouvre automatiquement l’onglet auquel il se rapporte dans le menu latéral gauche. Lorsque l’onglet concerné est fermé, le programme l’ouvre automatiquement. La cellule concernée scintille deux fois pour que l’on sache quel champ définit l’élément sélectionné. Il est toujours possible de changer de cellule suivant ce que l’on souhaite modifier car le champ sélectionné par défaut est le premier trouvé.

▪   un menu contextuel apparaît lorsque l’on effectue un clic droit avec la souris sur un élément en surbrillance. Les fonctions suivantes sont alors proposées :

▪   Modifier: Ouvre l’onglet en rapport avec l’élément (comme avec le double clic)

▪   Traiter détails: Ouvre la boîte de dialogue pour personnaliser les détails de l’élément sélectionné (par exemple le modèle de toit)

▪   Copier *: Crée une copie de l’élément en surbrillance. Cet élément est ajouté à la suite de ceux existants dans le menu latéral gauche. Par exemple, un clic droit sur une panne intermédiaire ouvre le menu dans lequel on sélectionne Copier panne. Une panne identique est créée dans le menu latéral (ex : << 2/2 >>). De cette manière, on peut facilement copier un élément et le modifier sans avoir à tout régler une deuxième fois.

▪   Effacer: L’élément sélectionné est supprimé.

Cette nouvelle méthode de sélection dynamique permet de travailler très facilement dans le profil et de gagner en rapidité dans la saisie ou modifications des valeurs. L’utilisation des modèles de profil est d’autant plus efficace puisqu’ils contiennent déjà les éléments souhaités. Il ne reste plus qu’à les sélectionner pour en modifier leurs valeurs.

13.01

4     Résultats, Note de calcul

4.1        Protection incendie (module optionnel)

Module “Protection incendie”: Avec ce module optionnel, il est possible de créer pour tout type de position DC-Statik, une note de calcul répondant aux normes de protection contre les incendies.La sélection d’une classe de résistance au feu depuis l’onglet “Configuration de la position”, débloque différentes options de réglages pour la protection incendie dans les autres onglets.

  • Calcul disponible pour toutes les normes
  • Calcul d’après EN 1995-1-2
  • Classes de résistance au feu F30, F60 ou selon les cas R30, R60
  • Calcul des composants
    • Conforme à la méthode de calcul visant à augmenter la tenue au feu et la rigidité des composants
    • Choix des faces exposées à la combustion
    • Détermination des appuis en cas d’incendie
    • Configuration séparée pour le flambement et le déversement des fixations lors d’un incendie
  • Calcul des assemblages
    • Calcul au cisaillement des assemblages non protégés pour R30
    • Possibilité de masquer les organes de connexion avec des bouchons
    • Calcul de la résistance de l’assemblage en omettant les organes de connexion en raison d’une faible distance au bord.
    • Possibilité d’augmenter les distances au bord des organes de connexion pour la protection incendie
    • Option ferrures en âme totalement couvertes

 

13.01

 

Les commentaires sont fermés.